Criminalistique et police scientifique : ouvrage de référence

Je vous recommande vivement cet ouvrage que j’ai eu le plaisir de lire il y a quelques années et qui s’intitule « Manuel de criminalistique moderne et de police scientifique » (editions PUF – Collection criminalité internationale).

En voici le sommaire pour ceux qui curieux souhaiteraient l’acquérir, sachant qu’il est abordable, autour de 30 €.

http://www.unitheque.com/Livre/puf/Criminalite_internationale/Manuel_de_criminalistique_moderne_et_de_police_scientifique-42165.html#onglet

La criminalistique est définie comme « L’ensemble des techniques mises en œuvre par la justice et la police pour établir la preuve d’un délit ou d’un crime et d’en identifier son auteur » (wiktionary.org).

Les disciplines associées sont la biologie, l’entomologie, la toxicologie, la médecine légale, la balistique, la graphologie, l’informatique, mais également les ciences humaines : psychologiepsychiatriesociologievictimologie….

La criminalistique s’intègre et fait donc appel à la criminologie, elle constitue une science jumelle bien distincte, mais complémentaire, la criminologie étant plutôt un champ de recherches pluridisciplinaire qui fait appel à de nombreuses autres disciplines allant de la psychologie, au droit en passant par la sociologie ou l’économie.

La notion de preuve est donc intimement liée à la criminalistique. » (Sources Wikipédia)

Un rapport intéressant du  VIIe colloque de l’AICLF (ASSOCIATION INTERNATIONALE DES CRIMINOLOGUES DE LANGUE FRANÇAISE) du 15-05-2001 montre d’ailleurs  l’interaction entre ces deux sciences :

http://www.crim.umontreal.ca/cours/cri1600/revue/sunfu.pdf.

Image

LES NOYADES DE LA GARONNE: SERIAL POUSSEUR OU ACCIDENT. MON POINT DE VUE SUR LA POLEMIQUE

Je souhaitais revenir sur la polémique qui enfle sur Bordeaux depuis plusieurs mois au sujet des disparitions de jeunes hommes et du lien qui en a de facto été fait avec les corps repêchés dans la Garonne, qu’il s’agisse des victimes elles mêmes recherchées ou d’inconnues.

Pour la génèse je vous renvoie à deux articles, l’un récent du Parisien qui fait état de la dernière personne retrouvée au 25 juin et des accusations envers la municipalité, d’une part, puis l’autre présentant les principales thèses de ces noyades dans le journal sud ouest du 2 mai 2012.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/bordeaux-encore-un-corps-repeche-dans-la-garonne-25-06-2012-2065095.php

http://www.sudouest.fr/2012/05/02/d-inquietantes-noyades-dans-la-garonne-703305-7.php

La police a été vivement critiquée par l’opinion, qui s’est enflammée pour la théorie d’un sérial pousseur.

Je suis heurtée par ces prises de position totalement généralistes et qui prouvent bien la méconnaissance du public de ce qu’est la sérialité et également du rôle des forces de l’ordre dans la limite de leurs attributions.

La sérialité obéit à certains critères :

Selon Me Gérard CHEMLA: « La criminalité sérielle tiendrait en la connexité entre les crimes, c’est-à-dire leur mise en relation selon les éléments qui les caractérisent. »

« Elle s’en tient à l »a répétition d’une action criminelle similaire par une personne dans le cadre d’un dessein criminel répétitif « .

(voir site web de l’association VIES : Victimes en Série / La Conférence-débat du 20 mars 2007 organisée par l’Institut d’Etudes Judiciaires de la Faculté de Droit de Reims sur la criminalités en série, avec la participation de MM. Stéphane Bourgoin, Gérard Chemla, Joël Vaillant et Fabrice Defferrard)

Les victimes retrouvées dans la garonne n’avaient pas forcément de liens connexes établis, qu’il s’agisse de l’âge ou de l’apparence physique, du cercle relationnel, de lieu fréquenté lors de la disparition par exemple.

Aucune trace d’agression….les rapports médicaux d’autopsie bien sûr sont à examiner dans ce cas pour le déterminer.

Mais une constatation par contre, les victimes disparues et repêchées avaient participé à des soirées trop arrosées.

Depuis une vigilance a été apportée par les services de police et des noyades ont été évitées pour bon nombre de personnes sous l’emprise d’une hyper alcoolisation.

Un plan a été mis en oeuvre par la Préfecture de la Gironde pour lutter contre cette surconsommation d’alcool:

http://www.sudouest.fr/2012/05/16/noyades-a-bordeaux-la-prefecture-lance-son-plan-d-action-716977-2780.php

Je dois dire qu’elle ne fait pas que des heureux mais devant les critiques des familles des victimes de ne rien faire pour retrouver l’agresseur supposé sérial pousseur, je crois que les autorités ont voulu y opposer la raison.

Elles ont mis les individus face à leurs responsabilités tout en les protégeant en partie.

Non la police n’est pas une assistante sociale, elle ne peut pas être derrière chaque adolescent ni adulte qui s’enivre, parfois en cachette…est-ce véritablement son rôle?

Elle ne peut inventer ni cautionner des théories fantasmagoriques pour soulager les familles ou amis des victimes qui souffrent de la perte, et qui on ne peut les condamner pour cela, préfèrent imaginer un agresseur que de saisir les vraies racines du problème.

Les addictions et les comportements à risques sont question de l’ensemble de la société, même s’il est certain qu’avec la vulgarisation des boissons énergisantes et de l’usage libéral des drogues dites douces, la jeunesse devient une proie facile, car facilement influençable et en quête d’assurance par l’absence de limites et d’inhibitions.

La Justice et les Autorités ne peuvent pas se substituer aux citoyens de manière individuelle dans le cadre de la responsabilisation de leurs actes.

Image

Commerce des Armes et Lutte contre le trafic…un traité international toujours dans l’impasse

L’échec des négociations à l’Onu entre les 193 Etats membres a mis à mal ce processus de lutte contre le commerce parallèle des armes et en faveur d’une régulation de la vente, qui a été initié dès le 6 décembre 2006 avec la résolution adoptée par l’Assemblée Générale (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/Resolution.pdf)?

Les grandes forces que sont la Russie et les Etats Unis, ainsi que des pays comme la Chine, repoussent leur décision.

Ces trois puissances se lançant régulièrement la pierre en matière de droits de l’homme auraient pu profiter de ce texte pour se distinguer en tant qu’acteurs facilitant mais ce ne fut pas le cas…

La prochaine assemblée prévue fin septembre prochain sera donc un moment très attendu.

Je vous propose de découvrir l’historique et le but de ce traité sur le site de France Diplomatie:

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux/desarmement-maitrise-des-armements/le-controle-des-exportations/la-regulation-du-commerce-des/

Les clauses abusives d’assurance emprunteur : verdict en demi teinte ?

Je vous propose la lecture d’un article d’Eric VERHAEGHE sur le site d’ATLANTICO qui soulève des interrogations suite à la décision par le conseil d’Etat en faveur de l’UFC que choisir et enjoignant les banques à reverser 16 milliards de surprimes aux clients qui ont souscrit des assurances emprunteurs.

Chacun fera son opinion sur cette affaire qui n’a pas fini de faire parler d’elle…

http://www.atlantico.fr/decryptage/clauses-abusives-assurance-emprunteur-scandal-pourrait-couler-banques-francaises-eric-verhaeghe-431215.html?page=0,1

Création du FBI par BONAPARTE…oui mais par Charles!

                                                                                                                                                                        ,Image

Un article insolite lu dans LE POINT sur la présupposée création du BOI (Bureau of Investigation), premier nom dû à l’arrière petit neveu de Napoléon BONAPARTE, Charles BONAPARTE, le 26 juillet 1908.

http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/26-juillet-1908-l-arriere-petit-neveu-de-napoleon-ier-charles-bonaparte-fonde-le-fbi-25-07-2012-1489436_494.php

Je vous renvoie au site officiel qui présente un résumé de l’historique du FBI:

http://www.fbi.gov/about-us/history/brief-history/

LE HACKING EN MODE RECONVERSION…..BIENTOT VERS UN TRANSFERT DE COMPETENCES DES HACKERS?

Un article fort intéressant sur Global Security Mag qui nous présente le débat issu du rapport du sénateur et ancien Ministre Jean-Marie Bockel sur la cybercriminalité, visant à se rapprocher de la communauté des hackers afin qu’ils apportent leurs compétences au service de l’Etat…info ou intox?

Lien vers l’article : http://www.globalsecuritymag.fr/ESIEA-et-rapport-Bockel-il-faut,20120724,31526.html

Lien vers le rapport Bockel: http://www.senat.fr/rap/r11-681/r11-681_mono.html