Gérer les risques criminels en entreprise – Stratégies et comportements pratiques


gerer

(SOURCE : http://profr.deboeck.com/titres/128529/gerer-les-risques-criminels-en-entreprise.html)

LES AUTEURS :

OLIVIER HASSID

 hassid

Docteur es sciences économiques à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Post doctorat au Centre International de Criminologie Comparée à l’Université de Montréal

 Il a été en charge des questions de sécurité pour les services du premier ministre et dirige actuellement l’organisme professionnel fédérant  les directions sécurité/risques des grands groupes européens, le CDSE.

Il est chargé de cours à l’université Panthéon Sorbonne et Paris Descartes et conférencier à l’Ecole Nationale de la Sécurité Publique.

Il est auteur notamment chez  Dunod de Le management des risques et des crises, Dunod, 2011.

VIDEO : Emission C Dans l’Air

« Les espions sont parmi nous »- Reportages de l’émission du mercredi 12 janvier 2011

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/economie/les-espions-sont-parmi-nous-33107

Revue Sécurité et Stratégie

https://www.cdse.fr/-securite-strategie-.html

ALAIN JUILLET

pink

Après ses études universitaires et un premier passage pendant cinq ans au sein des commandos parachutistes dans la division action du SDECE (l’ancêtre de la DGSE) jusqu’en 1967, il intègre la société Ricard jusqu’en 1985 où il finit en qualité de directeur Général Commercial.

De 1986 à 1988, il est Directeur Général de Suchard-Tobler.

De 1989 à 1992, il devient Directeur Général de l’Union Laitière Normande. Il procède alors au redressement industriel et commercial du groupe, et avec l’appui des pouvoirs publics assure la transmission au groupe Bongrain, évitant ainsi un dépôt de bilan touchant 22 000 producteurs. Lorsqu’il quitte le groupe, le CA est de 2,5 milliards d’euros pour 6 000 collaborateurs répartis sur 21 sites de production et stockage.

De 1992 à 2001, il procède au redressement de deux autres entreprises la Générale Ultra-Frais (filiale du groupe Andros) et France Champignon, avant de développer une activité de conseil en stratégie et développement à l’international pour de grands groupes français et étrangers. En 2001 il accepte de prendre en charge en qualité de PDG la liquidation de Marks et Spencer, et assure le reclassement de tout le personnel.

En 2002 il se voit confier la Direction du Renseignement au sein de la DGSE dont il a aussi la charge d’assurer la réorganisation.

Cette mission s’achève en 2003, avant que ne lui soit confiée la mise en place de l’Intelligence Economique au sein du SGDN (Secrétariat Général de la Défense Nationale).

Il occupe alors la fonction de Haut Responsable pour l’Intelligence Economique en France auprès du premier Ministre jusqu’en 2009 ; date à laquelle il intègre le cabinet d’avocats international ORRICK RAMBAUD MARTEL en qualité de Conseiller Senior.

Depuis 2011, il est président du CDSE (Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises) et de la revue Sécurité & Stratégie à la documentation française (www.cdse.fr).

LIRE l’interview :

https://www.cdse.fr/l-entretien-alain-juillet.html

MATHIEU PELLERIN

m pell

Diplômé d’un Master de Sciences Politiques en Etudes Africaines à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et d’un Master d’Intelligence Economique à l’IRIS, il est chercheur à l’IFRI (Institut Français de Relations Internationales),

http://www.ifri.org/?page=detail_chercheur&id=2152

Consultant en risque-pays et intelligence économique pour des grandes entreprises et des institutions françaises et internationales. Membre du comité de rédaction de la revue Sécurité & Stratégie. Journaliste pour Afrique Magazine.

Il est l’auteur de divers articles notamment sur la situation géostratégique en Afrique, particulièrement au Sahel et à Madagascar.

PRESENTATION DU LIVRE

Contrefaçon, attaque cybernétique, séquestrations…

Au-delà de la concurrence saine et loyale, les entreprises européennes sont menacées de toute part. Dans leurs secrets de fabrication d’abord, ensuite par la contrefaçon, par des atteintes à leur réputation ou des abus de confiance, par l’intrusion dans leurs réseaux informatiques, etc. Connaître les plans d’une entreprise, ses projets, cela peut se faire à moindre coût !

Mais ce n’est pas tout, nos entreprises, qui ne peuvent être détachées de l’environnement politique, peuvent également être le théâtre de rapts contre rançon du personnel à l’étranger, de vols ou de séquestrations. Elles doivent aujourd’hui gérer des risques criminels très diversifiés qui mettent en péril leur existence même. Un risque qui, mal évalué, peut coûter très cher à tout le monde. Les entreprises doivent donc apprendre à se protéger, à se défendre.

Gérer les risques criminels en entreprise aborde cette problématique grandissante de façon pratique, avec des exemples concrets. L’ouvrage propose de gérer le risque de façon raisonnable et raisonnée, comme un des besoins naturels de toutes les entreprises, du grand groupe à la PME.

  • À quelles menaces les entreprises doivent-elles faire face et comment ?
  • Comment doivent-elles juridiquement se protéger ?
  • Quels sont les acteurs de la Sûreté?
  • Comment structurer le département Sûreté d’une entreprise ?
  • Comment déployer une stratégie de prévention des risques ?
  • Que protéger et avec quels outils ?
  • Comment le métier de la sûreté va-t-il évoluer à l’avenir ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s