Un an chez les fous les plus dangereux


Un reportage fort, parfois perturbant, qui permet de mesurer la souffrance des malades mais aussi le quotidien difficile du personnel soignant.
L’Unité pour Malades Difficiles d’Albi accueille des patients violents, atteints de troubles psychiatriques graves.
Schizophrènes, paranoïaques ou encore psychopathes, parmi les plus dangereux y sont transférés afin d’être soignés parfois de force.
Pendant un an, le quotidien des malades et du personnel soignant de ce service a été suivi.Les formations de self-défense des employés pour faire face aux personnes les plus violentes mais aussi les entretiens parfois étranges avec les psychiatres ont ainsi été filmés.

 

Les unités pour malades difficiles (UMD), services psychiatriques spécialisés, admettent uniquement des personnes qui « présentent pour autrui un danger tel que les soins, la surveillance et les mesures de sûreté nécessaires ne peuvent être mis en œuvre que dans une unité spécifique » (art. L.3222-3 du code de la santé publique ).

http://www.psycom.org/Espace-Presse/Sante-mentale-de-A-a-Z/Unite-pour-malades-difficiles-UMD

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.