Charles-Alfred Vidal, un romancier méconnu de la Croisade contre les Albigeois


Paratge

      Au XIXe siècle avec le développement du romantisme et des nationalismes, on recherche dans l’histoire de chaque nation des épisodes valeureux et des martyrs ou héros de la liberté. L’histoire de France récupère Vercingétorix et Jeanne d’Arc. Autour de la France méridionale se développe le mythe d’un Midi occitan civilisé, celui des troubadours, mis à mort par la Croisade albigeoise menée par les barbares du Nord. C’est dans cet épisode de la Croisade que plusieurs historiens et romanciers puisent leurs héros. L’ariégeois Frédéric Soulié fait du vicomte de Béziers, des comtes de Toulouse et de Foix les héros de romans à succès. L’un de ses épigones, l’audois Charles-Alfred Vidal, fait du chevalier Olivier de Termes, le libérateur de l’Occitanie. Mais le roman à la gloire de ce chevalier, publié peu avant la guerre de 1870, est vite oublié.

Vue d’ensemble des ruines du château de Termes (Aude). Photographie d’H. Roudière, prise en août 1953. © Société d’études scientifiques de l’Aude Vue d’ensemble des ruines du château de Termes (Aude).

Voir l’article original 3 925 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.