Primo Levi, rescapé d’Auschwitz, grand témoin et écrivain-né


 

« Primo Levi est né à Turin le 31 janvier 1919 dans une famille juive mais peu praticante. Sa judéité, Primo Levi n’en prendra réellement conscience qu’avec l’apparition de la mentalité antisémite en Italie, vers 1938

Son premier livre, Si c’est un homme, paru en 1947, est une sorte de journal de sa déportation et l’un des premiers témoignages de la vie au camp d’Auschwitz. Il écrira d’autres ouvrages tels que La Trêve en 1963 (sous le pseudo de Damiano Malabaila), ainsi que des fictions inspirées par son expérience de chimiste telles que Les Naufragés et Les Rescapés en 1986 qui sera son dernier livre, le plus sombre de tous.  »

(source : http://www.memorialdelashoah.org)

Emission thématique sur RFI

http://www.rfi.fr/europe/20170410-primo-levi-rescape-auschwitz-shoah-homme-deportation-italie-nazi

Un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.