Casabianda vs Alcatraz

 

Casabianda, la prison Corse sans barreaux et sans murs d’enceinte

La prison de Casabianda, en Corse, reste un exemple unique en Europe.

Une prison « ouverte » sans murs d’enceinte, sans barreaux aux fenêtres. Volontaires et triés sur le volet, les détenus viennent à Casabianda pour travailler et se réinsérer, car c’est également la plus grande exploitation agricole de l’île.

Haut lieu du tourisme américain, l’île d’Alcatraz est célèbre pour le pénitencier qu’elle abrita pendant 30 ans.

Haut lieu du tourisme américain, l’île d’Alcatraz est célèbre pour le pénitencier qu’elle abrita pendant 30 ans.

Grâce à des systèmes de sécurité très innovants, aux violents courants marins qui entourent l’île, et à la surveillance constante des gardiens, cette prison ne laissait échapper personne.

¿Un mundo sin cárceles es posible?

 

Ignacio González, profesor de Criminología en la Universitat de Girona, participa en las III Jornadas Antipunitivistas organizadas por Salhaketa Nafarroa para hablar sobre las dificultades de pensar sin la cárcel en un mundo capitalista, repondiendo a la pregunta un mundo sin cárceles ¿es posible?. Introduce y modera Libertad Francés, coordinadora de Salhaketa Nafarroa y abogada.

1949-1985 : analyse de la politique étrangère de la RDA- une lente émergence sur la scène internationale

800px-Socialism.jpg

La fin de la Seconde Guerre Mondiale laisse une bonne partie de l’Europe dans un état déplorable tant au niveau des infrastructures qu’au niveau politique. La guerre a dévasté les villes et les campagnes et fait près de soixante millions de morts. Tandis que l’Ouest, séparé de la partie Est de l’Allemagne, se reconstruit peu à peu sous influence dominante américaine, les Soviétiques demandent d’abord des réparations lourdes pour rétablir un développement progressif de l’URSS, puis prennent en charge la reconstruction de ce qui devient la République Démocratique Allemande pendant près de quatre décennies.

https://etudesgeostrategiques.com/2018/11/21/1949-1985-analyse-de-la-politique-etrangere-de-la-rda-une-lente-emergence-sur-la-scene-internationale/