Slavery in Guyana during the Georgian Era

All Things Georgian

We thought long and hard about whether to publish this on our blog, but agreed that, despite being almost unbearable to read, it was merely one short extract which doesn’t even come close describing the horrors that slaves endured during the Georgian Era on a very regular basis but decided it needed to be shared. We do however warn you from the outset, this does not make for easy reading.

Dr George Pinckard (1768-1835) Dr George Pinckard (1768-1835)

This extract comes from a newspaper article published in September 1806, but it is also available to read in Volume 3 of the work written by Dr George Pinckard. His 3 volumes are available to read online (see below).

This work, which would be interesting at any time, derives a peculiar interest at the present moment, from the light which is thrown on that great question, respecting the African Slave Trade, and the system of slavery…

Voir l’article original 740 mots de plus

Rencontre pour construire notre vivre ensemble – Bake Bidea

lundi-3-juin-au-soir-a-biarritz-des-membres-de-la-societe-civile-se-sont-reunis-autour-de-bake-bidea-pour-lancer-l-appel-a-une-chaine-humaine-samedi-8-juin-entre-le-phare-de-la-ville-et-le-rocher-de-la-vierge.jpg

Le collectif Bake Bidea (« Chemin de la paix ») a organisé une soirée intitulée « Rencontre pour construire notre vivre ensemble » et une chaîne humaine entre le phare de la ville et le Rocher de la Vierge à Biarritz, sur le thème du processus de paix au Pays basque.

https://www.sudouest.fr/2019/06/03/video-processus-de-paix-au-pays-basque-300-personnes-appellent-a-une-chaine-humaine-a-biarritz-6163015-4037.php

Bake Bidea – Le Chemin de la Paix ( FACEBOOK)

https://www.facebook.com/bakebidea/

 

Les parrains de la Côte

51TG76SSQ2L._SX282_BO1,204,203,200_.jpg

Les parrains de la Côte : 100 ans de caïdat en Provence
de Bruno Aubry

Dans les néons de la nuit et dans la froideur des geôles. Dans les prêtoires et sur le bitume, dans les boîtes de nuit et les antichambres des politiques et des hommes d’affaires, les  » parrains  » sont toujours là, en marge de notre vie de  » citoyens modèles « …

Carbone et Spirito, les Guerini, Zampa, Francis le Belge, Fargette et quelques autres en une quinzaine de portraits Bruno Aubry retrace un siècle de grand banditisme dans le sud-est de la France.

https://www.amazon.fr/parrains-C%C3%B4te-100-ca%C3%AFdat-Provence/dp/2914264658

 

« Carbone et Spirito » : deux véritables mythes, inspirateurs de nombreux films ou romans (cf« Borsalino »), mais aussi aux « inventeurs » des rapports complexes entre pègre et pouvoir politique. Carbone et Spirito sont les premiers « voyous politiques» de l’histoire.

Les parrains et les « nervis » des générations suivantes, liés de près ou de loin à certains élus peu scrupuleux, ne feront que suivre leurs traces.

Le récit des exploits et des crimes de Carbone et Spirito est en ce sens incontournable. Sans eux, sans la découverte de leur emprise sur le monde politique, on ne pourra comprendre comment le monde du crime a pu perdurer dans le paysage social français.

Un film de Thierry Aguila

https://www.lemonde.fr/vous/article/2008/02/08/les-parrains-de-la-cote_1008932_3238.html

Hassan Ahmed Yusuf : « Le Somaliland est un modèle » – “Somaliland is a model”

Scribouille

entretien par Hervé Pugi.

Hassan Ahmed Yusuf est directeur du Département politique au ministère des Affaires étrangères et à la coopération internationale du Somaliland. Il nous explique les spécificités de son pays, en quête d’une légitime reconnaissance. Premier volet.

Scribouille : La Somalie est confrontée à de graves troubles mais pourriez-vous nous dire quelle est la situation actuelle au Somaliland ?

Hassan Ahmed Yusuf (H. A. Y.) : Au Somaliland, la paix, l’ordre et la stabilité règnent. Nous sommes en pleine période d’inscription sur les listes électorales en vue des élections présidentielle et parlementaires de 2017 et, de manière générale, l’Etat a réalisé de beaux progrès. Notre préoccupation actuelle est essentiellement liée à la grave sécheresse qui affecte pas moins de 40 % de la population dans de nombreuses régions.

Scribouille : Qu’est-ce qui, à vos yeux, justifierait que le Somaliland devienne le 55e Etat du continent africain ?

H. A. Y. : Il…

Voir l’article original 1 544 mots de plus