La justice pénale internationale à l’ENM


actu-02mai2018.jpg

L’année 2019 se termine bien ….

En l’attente de la remise de ma certification en Analyse du Système International par le CNAM Paris, je vais pouvoir perfectionner mes connaissances lors d’une formation spécifique sur la Justice Pénale Internationale qui se déroulera à l’ENM PARIS.

Il n’y avait que 10 places à pourvoir en ce qui concerne mon administration donc je suis très honorée d’avoir été sélectionnée, cela récompense mon investissement dans ces études laborieuses mais passionnantes.

Je vous invite à découvrir le programme et il va sans dire que je vous ferai profiter de ces acquis en 2020 lors de prochaines publications.

CONTEXTE

Consacrée au thème de la justice pénale internationale, cette formation aborde l’actualité du droit pénal international dans sa richesse et sa complexité, et met en évidence les enjeux liés aux grands procès internationaux contemporains. Elle a un double objet : d’une part, permettre l’acquisition de connaissances actualisées et un partage d’expériences de professionnels occupant des fonctions clés dans les juridictions pénales internationales . d’autre part, contribuer à la spécialisation des participants au cycle approfondi de la dimension internationale de la justice (CADIJ). Les crimes internationaux et le procès pénal international, riche des interactions entre Common Law et Civil Law, sont d’abord présentés du point de vue juridique, puis sous l’angle des sciences sociales.

PEDAGOGIE

Un aperçu des juridictions pénales internationales dans leur diversité est ensuite proposé, en soulignant les apports des tribunaux ad hoc, des Chambres extraordinaires auprès des tribunaux cambodgiens, du Tribunal spécial pour le Liban, de la Cour pénale spéciale centrafricaine, créée en 2015, et des Chambres spécialisées pour le Kosovo, nées en 2016. Le jugement des crimes internationaux par les juridictions nationales est ensuite abordé. Il s’agira, enfin, d’analyser les attentes suscitées par la naissance de la Cour pénale internationale lors de la signature du traité de Rome en 1998 puis de son entrée en vigueur en 2002, et de réfléchir aux défis, notamment géopolitiques et procéduraux, auxquels se confronte aujourd’hui la première juridiction pénale internationale permanente de l’Histoire.

Source : https://www.enm.justice.fr/

 

2 commentaires

    1. A JACOB dit :

      😊🙏Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.