Géopolitique des données numériques & Surveillance massive, une recomposition géopolitique


Canva - null

 

L’ILERI a eu le plaisir de recevoir Amaël Cattaruzza, docteur en géographie, chercheur au Centre de Recherche des Écoles de Coëtquidan et membre du centre GEODE. Il est venu nous parler de son ouvrage, « Géopolitique des donnés numériques », qui est par ailleurs nommé au prix de l’essai géopolitique 2020 de l’ILERI.

 

Intervenant : Antoine CHAMPAGNE, Rédacteur en chef de Reflets.info

Animée par Jean-Christophe Giesbert, Directeur associé chez Giesbert & Mandin
L’importance prise par Internet et par sa surveillance a provoqué ces dernières années une recomposition des enjeux géopolitiques. Certains pays sont mieux armés que d’autres dans cette nouvelle guerre de l’ombre.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.