Helios, une page se tourne dans le domaine de l’observation spatiale


Geospatial Intelligence

En décembre 2020, le Ministère des Armées annonçait officiellement avoir réceptionné les dernières images du satellite Helios 2B, sonnant ainsi prochainement le glas du programme Helios, une épopée du spatial militaire méconnue mais pas moins extraordinaire, qui aura fait entrer la France dans la cour des grandes puissances spatiales au milieu des années 1990. Tel Hélios, divinité de la mythologie grecque vue comme la personnification du Soleil, les satellites d’observation apportent leurs lumières pour lever le voile de l’incertitude n’importe où dans le monde, n’importe quand, offrant ainsi à ceux qui en possèdent, une exceptionnelle autonomie stratégique.


Voir l’article original 2 792 mots de plus

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.