La Semaine de la réhabilitation sociale du Québec

un-modele-quebecois-pour-penser-la-sortie-de-prison-.jpg

Alors qu’on parle beaucoup de pénurie de main-d’oeuvre, si vous aviez devant vous une personne avec un casier judiciaire, l’embaucheriez-vous ? La Semaine de la réhabilitation sociale du Québec débute demain et le Comité consultatif pour la clientèle judiciarisée adulte lance sa toute première campagne de sensibilisation contre la discrimination à l’embauche.

Pourquoi créer la Semaine de la réhabilitation sociale ?

https://asrsq.ca/revue-porte-ouverte/la-semaine-de-la-rehabilitation-sociale/pourquoi-creer-la-semaine-de-la-rehabilitation-sociale-editorial

L’Association des services de réhabilitation sociale du Québec (ASRSQ) est un organisme d’action communautaire œuvrant dans le domaine de la justice pénale et voué à la réintégration sociale et communautaire des personnes contrevenantes.

Elle regroupe 62 organismes communautaires à but non lucratif et deux regroupements d’organismes œuvrant auprès de personnes ayant des démêlés avec la justice. L’ASRSQ travaille à la promotion de la prévention du crime par l’intervention communautaire (libération conditionnelle, travaux compensatoires, maisons de transition, justice réparatrice, employabilité, suivi dans la communauté, etc.). L’ASRSQ supporte et encourage également la participation des citoyens dans la prise en charge des problèmes reliés à la justice.

https://asrsq.ca/

Plusieurs organismes communautaires et étatiques de l’étranger s’intéressent à l’approche québécoise en matière de réinsertion sociale des femmes.

Cette année, la Société Elizabeth Fry du Québec a accueilli une délégation algérienne constituée de cinq hommes et une femme, fonctionnaires et représentants de la communauté civile. Accompagné par une organisatrice de l’ONU, le groupe est venu s’informer sur les divers services de la SEFQ et faire une visite de la Maison Thérèse-Casgrain.

De plus, la SEFQ a continué à collaborer avec un groupe de personnes et de représentants d’organismes français qui cherchent à structurer un service d’accompagnement à la réinsertion sociale des personnes sortant de prison en France. Leurs membres, représentés par l’Aumônier de la Prison de Saint-Quentin-Fallavier, veulent s’inspirer des initiatives et des structures déjà opérationnelles au Québec qui visent de façon prioritaire la formation professionnelle, le retour à l’emploi, la santé et le logement.

Le modèle québécois de réinsertion sociale des personnes judiciarisées intéresse également la Belgique. L’article de Sophie Mangado, Un modèle québécois pour penser la sortie de prison, paru en mai 2016 dans la revue belge Alter Échos, nous donne plus de détails.

1 décembre 2016 -Société Elizabeth Fry du Québec

http://www.elizabethfry.qc.ca/docs_pdf/Un_modele_quebecois_pour_penser_la_sortie_de_prison_par_Sophie_Mangado.pdf

 

Le Pantere della Polizia Italiana – CineCars (full documentary)

white header crowdfunding artikel 3.png

These are times of fear and social and political unrest. History repeating itself? With ‘Le Pantere della Polizia Italiana’ CineCars digs deep into the origin of the 20th century western society.

THE HISTORY OF A MODERN STATE ON THE BASIS OF USED POLICE CARS, THAT IS THE SURPRISING PLUG OF THE FIFTH PARTIAL LE PANTERE DELLA POLIZIA ITALIANA.

We live in times of fear and socio-political unrest. A repeat of moves !? With « Le Pantere della Polizia Italiana », CineCars digs deep into the emergence of the modern western world. Society as we know it is threatened by mechanisms that we have no control over as individuals. In 2016, the CineCars community made its first full-length documentary. A film about the origins of modern Italy in post-World War II Europe. A penetrating story about the impact of fear and terror on a society in full expansion. About geo-political developments, crime and especially the role of fast-moving car. That we might learn from history.

Modern times drag Italy along with the people. People from all over the country gather in the ever-expanding cities. Everything is new and unknown to most. Living so close together brings its specific problems to the new urbanisations. Organized crime is trying to get in control. Drugs take over the suburbs, with all its consequences. Radio communication is one of the modern conveniences that helps the police in their struggle, a brand new Alfa Romeo in the new police field is another. CineCars presents the Alfa Romeo 2600 Sprint. Powerful and fast, always ready to fight the battle with the underworld.

As a successor to the outdated Alfa Romeo 1900 Super, the all-new six-cylinder Alfa Romeo 2600 Sprint could handle the fight against modern crime. In the now olive-green livery of the Polizia di Stato, the newest generation of Pantere was quickly feared under bow rigging in all grades. Easy to handle, fast and distinctive, Italy’s police could not have wished for a better car than the 2600. Special police modifications ensured that the car reached speeds well over 200 km / h, making patrolling in the city as well as pursuits at high speed a bump. to the hand of the newcomer. The new generation Pantere no longer sneaks behind you like a thief in the night, they are here and there is no escaping it. Get rid of you, rig!

Marc GF Zaan – 

https://www.cinecars.nl/italia-accelera/

https://www.cinecars.nl/en/de-italiaanse-politieauto/

 

Souvenirs d’URSS – Le quotidien d’une famille russe dans l’union soviétique

5b90ee3015e9f94f51664d88.jpg

A l’occasion du 73ème anniversaire de la Révolution d’octobre, quelques anciens vétérans se sont retrouvés et racontent leur histoire.

Tous les six ont commencé à travailler dans l’usine ZIL au même moment. C’est Staline qui a crée cette usine moderne pour doter l’URSS d’une véritable industrie automobile.

Entre la révolution d’octobre jusque dans les années 30, Nicolas Kazakov et ses amis Fainsten, Paniounina, Filtzer, Karzov et Sadova ont vécu les premières années de l’euphorie communiste. Ils étaient tous du bon côté et tous, ils refusaient de voir les horreurs commises en leur nom.

Au milieu des années 30 tout change radicalement. À présent personne n’est plus à l’abri. Paysans, techniciens et même les membres du parti risquent d’être envoyés au camp. Kazakov et ses amis finissent par se retrouver des deux côtés de la haie barbelée. Il y a ceux qui restent à l’extérieur parmi les « innocents », les autres sont à l’intérieur avec les « coupables ».

Mais personne d’entre eux ne sait pourquoi. Enfin, arrive la « Grande Guerre Patriotique » ; cette période se traduit par l’existence de camps toujours plus nombreux, et surtout l’extrême culte de Staline.

Les Innocents vont retrouver les coupables après la mort de Staline, en 1953. Innocent ou coupable, aujourd’hui ils se disent tous communistes.

Documentaire réalisé par Daniel Leconte.

 

La collectivisation a profondément traumatisé la paysannerie. La confiscation forcée de la viande et du pain a entraîné des mutineries parmi les paysans. Certains ont même préféré abattre leur bétail plutôt que le livrer aux fermes collectives. Parfois, le gouvernement soviétique devait faire appel à l’armée pour réprimer les soulèvements.

Jusque dans les années 1970, un paysan d’un kolkhoze – un soi-disant « kolkhoznik » – n’avait pas le droit d’obtenir un passeport. Sans lui, un paysan ne pouvait pas déménager en ville et était officiellement lié à son kolkhoz.

https://fr.rbth.com/histoire/81469-urss-collectivisation

« Riti voodoo, quando la magia diventa violenza »

téléchargement (3).jpg

Per la prima volta in Italia una perizia antropologica disposta durante un processo certifica la capacita’ dei riti voodoo di controllare ‘a distanza’

http://www.affaritaliani.it/cronache/prostituzione-rito-voodoo-mafia-nigeriana-611756.html

 

A Benin city è accaduto un fatto storico che potrebbe liberare molte ragazze vittime della tratta: l’Oba Ewuare II, la massima autorità religiosa del popolo Edo, ha convocato i sacerdoti della religione tradizionale juju e ha formulato un editto in cui revoca tutti i riti vudù che vincolano le ragazze trafficate, obbligando i sacerdoti a non praticarne più.

https://www.redattoresociale.it/article/notiziario/nigeria_vietati_i_riti_vudu_che_vincolano_le_donne_alla_tratta#

Spy Techniques of the Revolutionary War

 

images.jpgcollage4.jpg

 

American Spies of the Revolution

https://www.mountvernon.org/george-washington/the-revolutionary-war/spying-and-espionage/american-spies-of-the-revolution/

http://clements.umich.edu/exhibits/online/spies/stories.html

Spycraft during the American Revolution consisted of a complicated system of hidden networks, interpersonal relationships, scientific knowledge, personal cunning, guile and risk taking.

https://www.mountvernon.org/george-washington/the-revolutionary-war/spying-and-espionage/spy-techniques-of-the-revolutionary-war/

http://clements.umich.edu/exhibits/online/spies/methods.html

George Washington, Spymaster

https://www.mountvernon.org/george-washington/the-revolutionary-war/spying-and-espionage/george-washington-spymaster/

Do you have what it takes to be one of Washington’s spies? Go undercover and test your spycraft skills as you explore the grounds of Mount Vernon with our new Agent 711: Revolutionary Spy Adventure App. Solve ciphers, decode messages, and tackle challenges, all for the cause of liberty, and all on your smartphone.

But be careful– the enemy may be watching.

https://www.mountvernon.org/mobile-apps/the-agent-711-revolutionary-spy-adventure-app

Colloque International « Addictions Toxicomanies Hépatites SIDA » 2019

La 14ème édition du colloque ATHS de Biarritz s’est formidablement bien déroulé. Plus d’un millier de participants était présents durant les 4 jours au casino Bellevue. Les deux débats en accès libre du mardi 1er octobre (SURF : une drogue, un chemin vers la drogue, un traitement de la drogue ?) et du jeudi 3 octobre (CANNABIS entre prohibition et légalisation : quelles politiques ?) ont attiré beaucoup de monde.

https://www.aths-biarritz.com/edition-2019/

La Corée du Sud au risque de l’isolement en Asie du Nord (MARTZ- EAP)

EurAsia Prospective

Depuis la Guerre Froide, la Corée du Sud constitue un des piliers du réseau d’alliances des Etats-Unis en Asie du Nord dans une logique d’endiguement de la Chine et de la Corée du Nord. Séoul et Washington entretiennent depuis les années 1950 un dialogue stratégique structurant auquel Tokyo est partie prenante. La présence de plusieurs bases américaines en Corée du Sud, totalisant quelques 28000 soldats américains, offre à ce pays une garantie essentielle sécurité face aux différents foyers régionaux de crise.

UNITED-NATIONS-GA

Toutefois, depuis plusieurs mois, le président Moon (photo) semble lancé dans un étonnant cavalier seul géopolitique marqué par une exacerbation des rivalités avec les Etats-Unis et le Japon. Si bien que la solitude guette ce petit bout de péninsule…

Montée des tensions avec le Japon

Depuis maintenant plusieurs semaines, la guerre commerciale entre la Corée du Sud et le Japon fait rage. En cause, la décision rendue par la…

Voir l’article original 801 mots de plus